Publié le 20-08-2019

Comme son nom est trop long, il n’obtient pas son diplôme

Un jeune bachelier a été, jusqu'à maintenant, dans l’incapacité d’obtenir le diplôme attestant sa réussite au baccalauréat et pour cause la longueur de son nom qu’on n’arrive pas à caser.



Comme son nom est trop long, il n’obtient pas son diplôme

Mohamed Aziz Jilani Belhaj Khlifa, qui a eu la belle moyenne de 16,33 dans une section technique au concours du baccalauréat, n’a de tort qu’un nom trop long. Alors aux portes d’une nouvelle année universitaire, il ne trouve aucune possibilité pour s’inscrire et poursuivre son cursus supérieur.


Le père du jeune homme a raconté que la situation de son fils devient difficile mais que les autorités concernées ne lui ont proposé aucune solution.