Publié le 07-08-2019

L'argent sale, plus grand rival de Marzouki

Le candidat aux élections présidentielles anticipées du parti Mouvement Tunisie Volonté, Mohamed Moncef Marzouki a déclaré aujourd’hui que son plus grand rival dans ces élections sera l’argent sale.



L'argent sale, plus grand rival de Marzouki

En marge d’une conférence de presse tenue par son parti à l’occasion de sa campagne électorale, Marzouki a recommandé aux Tunisiens de s'unir contre ce fléau, en insistant sur le rôle des médias pour dévoiler les clans détenant cet argent sale.

Marzouki a exprimé sa crainte de voir la classe politique entrer dans des tiraillements qui se changent en conflits personnels. Il a insisté sur la nécessité de voir les partis politiques s’élever aux ambitions du peuple pour que les élections soit une bataille d’idées et de programmes.

Marzouki a qualifié l’argent sale de dégradant pour les pauvres dont les corrompus essayent d’acheter les voix en ajoutant « prenez leur argent mais votez contre eux » en s'adressant aux plus défavorisés.

Dans ce même cadre, le candidat aux présidentielles a insisté sur le rôle de l’ISIE pour prendre les mesures nécessaires afin que le suffrage soit secret et libre, selon lui.