Partis

Imed Khmiri :Pas de retrait de confiance de Rached Ghannouchi

Imed Khmiri, porte-parole du mouvement Ennahdha, a confirmé aujourd'hui jeudi 30 juillet au parlement, que la motion de censure contre le président du Parlement Rached Ghannouchi ne passera pas.

Bhiri : On veut retirer la confiance à Ghannouchi à coups de pots-de-vin


Noureddine Bhiri, dirigeant du bloc Ennahdha, a déclaré que des pressions de l’intérieur et de l’extérieur, notamment des Emirats Arabes Unies ont été exercées contre les députés pour les inciter à signer la motion de censure contre Ghannouchi.

Trois députés quittent Nida Tounes

Suite à l’assemblée nationale exceptionnelle de Nidaa Tounes qui a eu lieu hier, trois députés donnent leur démission pour quitter le parti.

Oussama Khlifi : Kais Saied a joué selon ses propres règles de jeu

Oussama Khlifi président du bloc Qalb Tounes a déclaré que la nomination de Hichem Mechichi n’a pas été vraiment choquante pour le parti de Qalb Tounes.

Lourimi : Ennahdha veut faire partie

Ajmi Lourimi, dirigeant au mouvement Ennahdha est intervenu ce matin pour expliquer la position offcielle de son parti suite à la nomination de Hichem Mechichi par Kais Saied pour former le prochain gouvernement.

Abir Moussi : Majdi Boudhina a été agressé et frappé aux jambes par Said Ferjani

Abir Moussi a relaté des actes d’agression dont aurait été victime le député de son bloc Majdi Boudhina.

Le chef de gouvernement doit faire l’objet d’un consensus selon Qalb Tounes

Le parti « Qalb Tounes » a appelé à la formation d’un gouvernement d’union nationale, estimant que la personnalité la plus apte à former un gouvernement doit faire l’objet d’un consensus entre toutes les parties.

Maghzaoui : Fakhfakh limogera les ministres d’Ennehdha

"Je pense que le chef de gouvernement congédiera les ministres du mouvement Ennahdha » a déclaré Zouhair Maghzaoui.

Samia Abbou : Ennahdha devient un élément perturbateur

Samia Abbou a commenté la démission de Elyes Fakhfakh en déclarant que suite aux pressions faites par Ennahdha, il était évident que le chef de gouvernement présente sa démission.

L'appartenance au parti est plus importante pour les ministres d’Ennahdha selon Jourchi

L'analyste politique Slaheddine Jourchi a confirmé aujourd'hui, le 14 juillet 2020, lors de sa participation au programme Expresso, que c'est le début de la détérioration de la situation politique.

Ennahdha demandera-t-elle à ses ministres de quitter le gouvernement Fakhfakh ?

Le leader au mouvement d’Ennahdha, Samir Dilou, a déclaré dans son intervention aujourd'hui mardi 14 juillet qu’Ennahdha tiendra une réunion d'urgence de son Conseil de la Choura ce soir pour envisager de prendre la décision la plus proche après les déclarations des chefs du gouvernement et de l’Etat, hier.

Le parti Ennahdha a entravé la loi dès sa formation, explique Abir Moussi

La présidente du PDL et députée, Abir Moussi a dévoilé que le document de licence du parti Ennahdha présenté comme document officiel daté du 28 janvier 2011 a été co-signé par Noureddine Bhiri et Rached Ghannouchi, alors qu’à cette date ce dernier ne se trouve pas encore en Tunisie.

Wallid Jallad : Ennahdha considère le pouvoir comme un butin

Walid Jallad, membre du parti Tahya Tounes, a souligné que la formation du gouvernement Elyes Fakhfakh n'était pas l'une parmi plusieurs options, mais plutôt une nécessité imposée par l’échec du gouvernement Habib Jemli.

Bhiri : Les Emirats et Abir Moussi travaillent contre Ennahdha

Le leader au mouvement Ennahdha, Noureddine Bhiri, a confirmé aujourd'hui que les Emirats-Unis Arabes s'efforcent de rendre la situation chaotique en Tunisie.

Abir Moussi : L’ARP est régi par les frères musulmans

Suite au refus de sa motion pour classer les Frères Musulmans en tant que organisation terroriste par la direction de l’ARP, Abir Moussi a choisi de s’exprimer et de commenter cette décision dans une vidéo qu’elle a publiée sur sa page officielle

Le tribunal administratif dénonce le manque de transparence des partis

Le président du tribunal administratif, Abdesslam Mehdi Krisaa, a déclaré que le nombre de partis politiques qui ont soumis leurs rapports financiers depuis 2011 n'a pas dépassé 12.

Bhiri : Ghannouchi n'est pas Ben Ali, Ennahdha n'est pas le RCD

"Le président du parti n'est pas Ben Ali, et Ennahdha n'est pas le parti RCD", a déclaré Nourredine Bhiri, leader à Ennahda, dans son commentaire sur les rumeurs qui ont circulé concernant la récente réunion du Conseil de la Choura.

Harouni : L'importance du conseil Choura dépasse le mouvement d'Ennahdha

Abdelkrim Harouni, président du Conseil de la Choura au mouvement d’Ennahdha, a déclaré vendredi 26 juin 2020, que le Conseil de la Choura étudierait lors de sa prochaine réunion demain, le statut du gouvernement sous tous ses angles, le statut du Parlement et les relations entre les différentes institutions de l'État.

La guerre est déclarée entre Ennahdha et le Mouvement du Peuple

Le député, Badreddin Gammoudi, a critiqué les déclarations du chef du mouvement Ennahda, Noureddine Bhiri, dans lesquelles il a accusé un membre du Bloc démocratique d’être impliqué dans les événements de Tataouine.

Faire des réformes implique un élargissement gouvernemental pour Ennahdha

Le Mouvement Ennahdha a jugé vendredi « indispensable » d’élargir la ceinture politique du gouvernement. Et ce, pour opérer les réformes nécessaires ainsi que faire face aux revendications socio-économiques.