Publié le 11-06-2019

Nidaa Tounes devrait prendre des contraceptifs selon Néji Jalloul

Le directeur de l’institut tunisien des études stratégiques et le secrétaire général de la Faction de Monastir de Nidaa Tounes a assuré qu’il était le secrétaire général de Tout Nidaa Tounes et non pas d’une seule faction, ajoutant que Nidaa Tounes devait prendre des contraceptifs.



Nidaa Tounes devrait prendre des contraceptifs selon Néji Jalloul

Jalloul a considéré les partis de Machrouu Tounes, de Tahya Tounes et de la faction de Hammamet sont tous les enfants de Nidaa Tounes et c’est lui qui assume la responsabilité de la situation d’echec en Tunisie car la coalition avec le parti d’Ennahdha avait été artisanale. Par ailleurs, le limogeage de Hamadi Jebali a été une erreur ainsi que la nomination de Youssef Chahed selon Jalloul.

Il a ajouté que les canaux de communications entre les deux factions sont bien faibles en indiquant que ce n’est plus valable de construire tout un parti via une seule personne.

Il a annoncé par la suite que le parti Nidaa Tounes allait dans un intervalle de deux semaines, exposer un ensemble de réformes politiques majeures en Tunisie. Il a expliqué que rebâtir Nidaa Tounes est une mission difficile parce que le parti avait commis beaucoup d’erreurs et avait perdu beaucoup de ses adhérents en ajoutant « Tous les partis politiques ne possèdent pas de programmes. Quant aux candidats indépendants, ont-ils présenté un quelconque programme ? ».

Néji Jalloul a déclaré qu’il faut entreprendre des réformes radicales surtout sur un plan économique. Il a conclu en disant que le seul point sur lequel s’accordent toutes les parties est que le pays stagne.