Publié le 13-05-2019

La Clinique Pasteur dement les accusations de la patiente britannique

Suite à un article paru hier sur des journaux britanniques Meem et aujourd'hui sur Mirror où une citoyenne britannique accuse la Clinique Pasteur d'escroquerie, un responsable de la Clinique précise les faits



La Clinique Pasteur dement les accusations de la patiente britannique

Cette patiente de 45 ans mère de 3 enfants, a subi, à sa demande, en Angleterre, une ligature des trompes il y a quelques années. Geste qu'elle a regretté et a fait appel à nous pour une chirurgie de reperméabilisation.

Elle est effectivement venue en Tunisie et a subi cette intervention délicate sous cœlioscopie par l'une des meilleurs équipes, après les explorations nécessaires. Le taux d’échec de cette intervention est mondialement connu comme étant important, ce dont elle a été prévenue.

N'ayant pu avoir de grossesse, elle aurait consulté sur place et on lui aurait affirmé qu'elle n'aurait jamais été opérée. (Heureusement l'opération est documentée par vidéo)

Elle a contacté la clinique pour réclamer un remboursement intégral de ses frais ainsi que des dommages et intérêts de plusieurs milliers de livres sterling, sinon, elle a le bras long (dit elle) et qu'elle pouvait porter préjudice.

Confiant de la solidité du dossier, la clinique lui a conseillée de s'adresser à la justice qui mettra au clair cette histoire.

La Clinique Pasteur travaillera avec l’équipe juridique pour decider de la meilleure façon de riposter contre cette patiente et les journaux qui ont diffusé ces nouvelles erronées et diffamatoires.



blog comments powered by Disqus