Publié le 06-03-2018

Sondage 3C Etudes : Ennahdha, Nidaa Tounes et BCE en tête des intentions de votes

L’institut d’études marketing, media et opinion 3C Etudes a réalisé du 8 au 14 octobre  2012 la dixième vague de son baromètre politique post-élections qu’il a lancé en janvier 2012.



Sondage 3C Etudes : Ennahdha, Nidaa Tounes et BCE en tête des intentions de votes

Le sondage montre qu’en cas de tenue d’élections législatives l’année prochaine, et à mi-octobre 2012 :

- Ennahdha récolterait 30,9% des suffrages en hausse de 0,5 point sur le mois précédent.

- Nida Tounes réconforterait sa deuxième place de 7,3 points et ramasserait 28,1%  des voix. Le tout nouveau parti commence à talonner de très près le leader des sondages et des urnes.

- Le Parti Républicain garderait la troisième place malgré une baisse de 1,8 point et obtiendrait 5,8% des voix.

- Le front populaire récolterait 5,6% des voix en gardant le même score enregistré le mois précédent, et ne ressent pas encore l’impact favorable de l’arrivée des nationalistes démocrates.

 - Au même score, soit 5,6%, on retrouve Al Aridha

- Le CPR reculerait de 1,5% en ramassant 5% des suffrages.

- Ettakatol perdrait 0,7 point en atteignant 3,4% des voix,

- l’UPL consolide et  obtiendrait 2,8% des voix

- Al Moubadara 2,3% avec un recul de 0,6 points

- Hizb Attahrir 1,6% recule de 0,4 points

- le mouvement Achaab 1,2% gagnerait 0,4 points

- Al Massar 1,1% reculerait quant à lui d’autant, soit 0,4 points.


Si des élections présidentielles avaient lieu aujourd’hui, pour qui voteriez-vous ? 


En cas de tenue, aujourd’hui, d’élections présidentielles, 14% voteraient pour Béji Caïed Essebsi, en hausse de 3,6 points par rapport au mois d’août (au baromètre du mois de septembre cette question n’a pas été posée).

C’est la première fois que BCE accède à la première place depuis le début du baromètre post-élections, habitué qu’il était à une bien confortable deuxième place, sans avoir jamais été inquiété, et d’où il observait malicieusement son rival à la magistrature suprème.

- Moncef Marzouki, puisque c’est de lui qu’il s’agit, viendrait en deuxième position et récolterait 9,7% des voix, en recul de 4 points en deux mois.

- La troisième place reviendrait à Mustapha Ben Jaafar avec 3,3% (en baisse de 2,2 points).

- Hamadi Jbali perdrait 1,9 point et obtiendrait 3,1% des suffrages.

- Hamma Hammami se maintient en 5è place en gardant pratiquement le même score avec 1,8% des voix (contre 2,2% il y a deux mois).

- Mohamed Abbou obtiendrait 1,5% des voix et apparaît pour la première en aussi bonne position avec un doublement de ses voix.

- Taïeb Baccouch apparaît également pour la première fois à ce niveau avec 1,3%,

- 1,2% à égalité  Ali Laaraïedh et Kamel Morjène

- Rached Ghannouchi 1,1%.

Il est important de signaler que 38% des Tunisiens ne savent pas encore pour qui voter.
 


vote-29082012-1.jpg