Publié le 15-03-2019

Afek Tounes dénonce la décision de la justice d’interdire la diffusion d’une émission de télévision

Le parti Afek Tounes a dénoncé, dans un communiqué rendu public, la décision de la justice d’interdire la diffusion d’une émission de télévision dans le cadre d’une « censure préventive » et avant même que l’opinion publique ne prenne connaissance du contenu de l’émission concernée.



Afek Tounes dénonce la décision de la justice d’interdire la diffusion d’une émission de télévision

Afek Tounes, qui considère la justice comme étant l’un des piliers de la transition démocratique, a exprimé son extrême désaccord avec toute décision pouvant porter atteinte à un droit constitutionnel et à un acquis démocratique qui est la liberté d’expression et la liberté de presse et appelle la justice a considérer la liberté comme étant la norme et l’interdiction comme étant l’exception et d’éviter toute ingérence dans le travail journalistique dans une logique de respect de ce quatrième pouvoir qu’est une presse libre et indépendante.

Dans son communiqué, le parti a exprime également sa préoccupation quant à l’installation d’un climat menaçant les libertés et mettant en danger la transition démocratique en l’absence de mise en place des instances constitutionnelles telles que la cour constitutionnelle et l’hégémonie croissante des deux partis au pouvoir et leur contrôle grandissant de l’appareil de l’Etat.

Le parti Afek Tounes a appelé les forces de la société civile et l’opposition à faire preuve de vigilance afin de préserver un acquis primordial de la révolution qui est la liberté d’expression et à se mobiliser pour faire face aux tentatives de pression sur le quatrième pouvoir incarné par la presse.



blog comments powered by Disqus