Publié le 05-03-2019

La HAICA adresse une mise en demeure à Shems Fm

La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) a adressé, mardi, une mise en demeure à la Radio ” Shems Fm ” pour avoir empêché le parti Tounes-Al-Irada d’exercer son droit de réponse dans les délais de prescriptions.



La HAICA adresse une mise en demeure à Shems Fm

Selon la HAICA, cette décision intervient en réaction à une plainte déposée par la secrétaire générale du parti ” Dorra Ismail “, dans laquelle elle accuse l’administration de la Radio d’avoir empêché le parti de répondre aux déclarations de la porte-parole de la présidence de la République Saïda Garrach au sujet des archives présidentielles.

Au cours d’un épisode de l’émission ” La Matinale “, diffusée le 4 janvier 2019, Saïda Garrach a fait état de la disparition d’une bonne partie des archives de la présidence de la République sous le mandat de Moncef Marzouki. “Ces archives auraient été remises à des parties étrangères”, a-t-elle accusé.

Selon l’article 36 du cahier des charges fixant les conditions d’octroi d’une licence de création et d’exploitation d’une chaine de radio associative sur le territoire tunisien, le droit de réponse ne peut être invoqué que si l’information en question porte atteinte à l’honneur et à la réputation de la personne concernée.


Source: TAP