Publié le 19-02-2019

La situation économique de la Tunisie reste son seul point faible, selon Gilles Kepel

L’écrivain spécialisé en sciences politiques et affaires du monde arabe, Gilles Kepel a déclaré lors de son passage aujourd’hui mardi 19 février 2019 sur Express Fm, que la Tunisie est l’unique pays qui a réussi l’épreuve du printemps arabe.



La situation économique de la Tunisie reste son seul point faible, selon Gilles Kepel

Kepel a considéré que le seul point faible de la Tunisie serait la situation économique du pays. Cette situation menace la transition démocratique si on considère le nombre important de diplômés au chômage.

Pour la Syrie il a expliqué que la victoire n’appartient pas à Bachar mais à la Russie et à son président Vladimir Poutine en considérant que la défaite de Daech n’est que temporaire.