Publié le 20-07-2009

Carthage 2009 : Chirine et Fadhl sauvent Rotana!

Le dimanche 19 juillet 2009, Carthage était comble pour accueillir deux grandes stars de la chanson orientale. Il s’agit de Fadhl Chaker, le prince du romantisme, et la charmante Chirine Abdelwahab qui ont animé une très longue soirée variée (à peu près quatre heures de musique) en répertoire. Le concert était transmit en direct par Rotana, la compagnie partenaire du Festival International de Carthage. Elle a drainée une grande foule sauvant la peau de Rotana qui vient de rater son premier concert de Melhem Zine et Majed El Mohandess, donné le samedi 18 juillet 2009.

 



Carthage 2009 : Chirine et Fadhl sauvent Rotana!

Le dimanche 19 juillet 2009, Carthage était comble pour accueillir deux grandes stars de la chanson orientale. Il s’agit de Fadhl Chaker, le prince du romantisme, et la charmante Chirine Abdelwahab qui ont animé une très longue soirée variée (à peu près quatre heures de musique) en répertoire.

 

Le concert était transmit en direct par Rotana, la compagnie partenaire du Festival International de Carthage. Elle a drainée une grande foule sauvant la peau de Rotana qui vient de rater son premier concert de Melhem Zine et Majed El Mohandess, donné le samedi 18 juillet 2009.

 

 

Le commencement était avec Fadhl qui a mélangé les nouvelles avec les anciennes chansons. On a pu apprécier « Allah ou Aalam », « Ya Ghayeb », « Rouh » et « Baada Al Bal ». Fadhl, connu pour son goût pour la musique classique et les éternelles orientales a chanté « Eftekerni » d’Abdel Halim Hafeth et « Akdheb Alik » de Warda. Fadhl a enflammé le public avec sa sensibilité extrême. Il a donné, pour le plus grand plaisir de l’auditoire, son meilleur.  

 

Dans la deuxième partie, la mignonne Chirine est montée sur la scène de Carthage sous les chaleureux applaudissements de son public amoureux. Elle a chanté tous ses succès ou presque, pendant plus que deux heures de chant non-stop. Les spectateurs, à chaque prestation, n’ont pas arrêté d’applaudir à tout rompre et de rappeler mille fois de suite d’autres chansons que Chirine n’a pas eu le temps d’interpréter.

 

Les échanges de compliments entre l’artiste et son public n’ont pas arrêté. « Vous êtes le plus grand public au monde … Vous êtes plus merveilleux que n’importe quel artiste qui vient chanter sur cette scène.. » a répété Chirine qui était émue jusqu’aux larmes.

 

Les spectateurs sont restés nombreux jusqu'à la dernière minute pour applaudir leur idole. Elle doit se reproduire prochainement à Bizerte, à Sfax et à Monastir. Son nouvel album sortira alors qu’elle est parmi nous.    

 

Henda

 

 

 


h-fadhl-200709-1.jpg h-fadhl-200709-10.jpg h-fadhl-200709-3.jpg h-fadhl-200709-11.jpg h-fadhl-200709-12.jpg h-fadhl-200709-2.jpg h-fadhl-200709-13.jpg h-fadhl-200709-14.jpg h-fadhl-200709-15.jpg h-fadhl-200709-4.jpg h-fadhl-200709-5.jpg h-fadhl-200709-6.jpg h-fadhl-200709-7.jpg h-fadhl-200709-8.jpg h-fadhl-200709-9.jpg