Publié le 14-12-2017

La Cour de cassation « légitime un peu le suicide assisté »

La décision de la Cour de cassation sur la fin de vie « légitime un peu le suicide assisté ».



La Cour de cassation « légitime un peu le suicide assisté »

La justice a prononcé, mercredi 13 novembre, la relaxe contre Jean Mercier, un octogénaire poursuivi pour non-assistance à personne en danger pour avoir aidé sa femme, malade, à mourir.

Après une longue bataille judiciaire, la plus haute juridiction a rappelé qu’aux yeux de la cour d’appel, Jean Mercier avait commis un acte « positif » ne pouvant donc être qualifié de « non-assistance », tandis que « la seule qualification applicable », celle de « meurtre », avait été écartée par un non-lieu au terme de l’enquête.

Le président de l’Association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD), Jean-Luc Romero, revient sur la décision de la Cour de cassation, et prône un assouplissement du droit sur la fin de vie.


Source: Le Monde

blog comments powered by Disqus