Publié le 29-02-2012

Les professeurs de la Fac de Manouba : Nous voulons une loi contre le port du niqab en cours !

Suite à l’incident survenu, hier, à la faculté des Lettres, Arts et Humanités de la Manouba, les professeurs se sont réunis ce matin pour dénoncer la violence dans les établissements universitaires. 



Les professeurs de la Fac de Manouba : Nous voulons une loi contre le port du niqab en cours !

En effet, un groupe de jeunes, étrangers à la faculté, a tenté d’agresser un enseignant  et ce pour avoir interdit l’accès au cours à une étudiante niqabée, conformément à la loi promulguée par le conseil scientifique de la faculté.

Selon le témoignage d’un professeur de la FLAH, une enseignante au même département s’est faite agressée pour les mêmes raisons. Suite à quoi une suspension des cours a été annoncée.

A l’issue de la réunion, tenue aujourd’hui, M. Khaled Nouicer, secrétaire général du syndicat des enseignants de la faculté a adressé une requête au Ministère de l’enseignement supérieur selon laquelle il est impérativement nécessaire d’établir des mesures de sécurité susceptibles de garantir un cadre propice à l’accomplissement de la tâche des enseignants et limiter la violence au sein des établissements universitaires.

Dans ce même contexte, M. Khaled Nouicer a indiqué que le port du niqab peut interférer négativement dans le système de l’échange pédagogique entre l’enseignant et ‘élève. D’ailleurs, il a invité les autorités en charge à prendre position quant à cette affaire et à promulguer une loi interdisant les étudiantes niqabées d’accéder aux cours et de passer les examens. 


flah-29022012-1.jpg