Publié le 02-12-2011

Les niqabées sortent de l’ombre et réclament leurs droits au cours d’une marche à Tunis !

" Il n’existe aucun texte de loi qui interdit clairement et fermement le port du voile intégral. Nous sommes libres de porter ce que nous voulons. Nous voyons notre liberté dans le niqab et on a le droit d'assister aux cours et aux examens. " a dit l’une des étudiantes qui sont sorties aujourd’hui après la prière du vendredi pour une marche appellant au respect des libertés des étudiantes niqabées en Tunisie.



Les niqabées sortent de l’ombre et réclament leurs droits au cours d’une marche à Tunis !

"Les affrontements qui viennent d’avoir lieu à l’université depuis le début de la semaine, ne sont ni surprenants ni nouveaux, toutefois ils ne doivent pas être amplifiés et ne doivent pas avoir des dimensions politiques ou autres… A contrario, il y a beaucoup de gens qui veulent rebondir sur cette problématique pour alimenter de faux débats politiques et religieux  " a expliqué Islam, l’une des étudiantes qui sont sorties aujourd’hui dans une marche qui est partie de la Mosquée Al Fath vers Avenue de Paris avant de passer par Rue Habib Thameur, puisque la police leur a interdit d’accéder à l’Avenue Habib Bourguiba.

L’une des étudiantes a notamment indiqué, au nom de ses " sœurs " qu’elles sont prêtes à négocier avec les responsables à l’université pour trouver une solution qui met fin à cette problématique. Interrogée par notre confrère Fakhreddine Al Ghallabi, cette dernière a déclaré  : " On ne demande que notre droit. On demande l’égalité entre la femme … et la femme. Il n’y a aucune raison pour la discrimination exercée sur les filles qui portent le niqab. Le dialogue reste la meilleure solution. "

L’affaire du niqab a fait grand bruit. La guerre des slogans et des principes se poursuit ... Entre interprétations religieuses et d’autres politiques, entre arguments fondés et provocations inutiles, il y a souvent ceux qui savent jouer aux allumettes et faire des feux de propagande qu'on ignore souvent comment en finir avec …

 

Crédits photos : Fakhreddine Al Ghallabi


H.Manel
niqabee-021211-1.jpg niqabee-021211-2.jpg niqabee-021211-3.jpg niqabee-021211-4.jpg niqabee-021211-5.jpg niqabee-021211-6.jpg niqabee-021211-7.jpg