Publié le 02-12-2011

M. Taïeb Baccouche : Réformes qui touchent les horaires, les examens, les 25 % du bac et autres …

En Tunisie, l’éducation et l’enseignement ne font que régresser de qualité, durant ces dernières années. Constat : Les réformes s’avèrent indispensables, voire même obligatoires. Hier, au cours d’une conférence de presse tenue au siège du ministère de l’Education les commissions pour la réforme du système éducatif ont présenté leurs rapports définitifs qui visent à remettre les pendules à l’heure et améliorer le rendement du système éducatif.



M. Taïeb Baccouche : Réformes qui touchent les horaires, les examens, les 25 % du bac et autres …

Au cours de cette conférence, M. Taïeb Baccouche, ministre de l’Education a indiqué que les commissions de réformes ont travaillé sur les axes suivants : les examens et le contrôle continu, les horaires scolaires, la vie scolaire, l’orientation, les cours particuliers et les cours de récupération, programmes et manuels scolaires, la formation, l’intégration des nouvelles technologies de l’information, l’organisation administrative.

Le ministre a souligné que le système éducatif a besoin d’une analyse approfondie et d’une évaluation sérieuse qui permet d’identifier des solutions fiables pour réformer quasiment tous les secteurs, et pour faire face au manque d’efficience et d’efficacité de l’éducation et de l’enseignement et la démotivation générale des étudiants et enseignants. 

 

Les recommandations qui seront mises en œuvre par étape, à partir du 1er trimestre de la prochaine année et jusqu’au début de l’année scolaire 2013-2014 seront les suivantes :

 

Pour le volet des examens et du contrôle continu :

-       L’élimination de la semaine bloquée

-       L’annulation de la mesure du comptage du 25% de la moyenne annuelle à l’examen du baccalauréat

-       L’institution d’un examen obligatoire au niveau de la 6ème année et de la 9ème année de l’enseignement de base

-       Une nouvelle répartition des périodes des études et des vacances ;

-      L'extension du volume annuel des heures de cours sur un plus grand nombre de semaines.

 

Pour le volet des emplois du temps :

 

-       Laisser aux régions la liberté de choisir le modèle de l’emploi du temps scolaire, le début et la fin de l’année scolaire, conformément aux spécificités de chaque région.

-       Adopter le système des 5 jours de classe par semaine, avec un jour supplémentaire de repos

-       Exploiter les jours de repos pour la culture, les voyages, les loisirs et le sport

-       Adoption du régime de la séance continue sur deux périodes, avec 45 minutes pour chaque séance, au lieu d’une heure

-       La réduction des séances quotidiennes à quatre heures, dans le primaire, et à six heures dans les collèges et les lycées

-       La réservation d’une salle pour chaque classe afin d’éviter les déplacements des élèves et la perte du temps

-       Adoption d’une pause de 10 minutes, entre les cours, et d’un intervalle de repos de 20 minutes entre les deux périodes.

 

Pour le volet de l’orientation scolaire :

 

-       L’introduction de la culture de l’orientation dans les programmes officiels et l’accompagnement personnalisé des élèves

-       La participation des enseignants des matières et des parents à l’éducation des élèves à l’orientation

-       Le recrutement de cadres compétents parmi les spécialistes et les experts en information et en orientation pour travailler dans les établissements concernés.


H.Manel
reformes-021211-1.jpg reformes-021211-2.jpg