Publié le 28-11-2011

Le sit-in des agents de l'ordre : Il faut juger les snipers. Il y a 39 policiers tués par balles !!

Il y a quelques mois, le gouvernement de transition a nié l’existence des snipers pendant la révolution. Aujourd’hui, ce sujet " épineux" refait surface puisque les voix s'élèvent pour réouvrir le dossier des snipers qui ont tué, non seulement des martyrs, mais également des agents de sécurité …



Le sit-in des agents de l'ordre : Il faut juger les snipers. Il y a 39 policiers tués par balles !!

Le capitaine Med Ali Aroui, qui était invité sur les ondes de Midi Show aujourd’hui, a parlé au nom des sitinneurs et au nom du Ministère de l’Intérieur. Il a expliqué que le sit-in qui a eu lieu aujourd’hui n’a duré qu’une heure, tout en notant que plusieurs agents ont toutefois assuré leurs missions en portant un brassard rouge, et ce afin d’être au service des citoyens.

M. Med Ali Aroui a expliqué que ce sit-in a fait appel à plusieurs revendications légitimes à savoir : Le respect des agents ciblés par des offenses et des violences verbales et physiques, la justice des procès, la dépolitisation de l’appareil sécuritaire, la non médiatisation des procès relatifs eu meurtre des martyrs, la reconnaissance des martyrs faisant partie du corps de la sureté nationale et l’ouverture du dossier des snipers…

Le capitaine Med Ali Aroui a également rappelé que l’appareil sécuritaire a des martyrs : " On a 39 martyrs qui ont été tués par balles le 14 janvier et pendant les jours qui ont suivi. Pour être juste, il faut rendre hommage à eux , à leur familles et à leurs enfants…"


sniper-2811111-1.jpg