Publié le 28-11-2011

Faculté des Lettres Manouba : Protestations pour le port du niqab et le doyen pris en otage

Ce matin lundi 28 novembre 2011, premier jour des examens selon le calendrier scolaire, les étudiants de la faculté des Lettres et des Sciences Humaines de la Manouba ont refusé de passer leurs examens et se sont réunis dans la cour de la faculté pour protester contre la décision de  l’exclusion de leur camarade une étudiante portant le Niqab.



Faculté des Lettres Manouba : Protestations pour le port du niqab et le doyen pris en otage

Or, selon Mosaïque FM, le mouvement de protestation s’est déclenché lorsqu’un groupe de barbus s’est attaqué à l’établissement et a empêché les étudiants de gagner leurs classes et de passer les examens.

L’intervention téléphonique du doyen de  la faculté affirme, en effet, le déroulement des évènements à la faculté des Lettres de Manouba. M. Habib Kazdaghli a confirmé que, contrairement à ce qu’a rapporté la TAP, c’est des barbus, en dehors de l’établissement, et non des étudiants qui ont déclenché les troubles. Ce dernier a été pris en otage par l’un des protestataires dans son bureau.  

Les agresseurs sont composés de barbus de différentes tranches d’âge et revendiquent le respect de la liberté concernant le port de l’habit religieux, la liberté du culte et le droit de construction d’une mosquée au sein de l’établissement scolaire.  


manouba-281111-1.jpg