Publié le 12/09/2017

Mastouri Gamoudi : La nouvelle année scolaire sera difficile et spéciale

Le Secrétaire Général du Syndicat de l’Enseignement de Base, Mastouri Gamoudi a déclaré, mardi, que la nouvelle année scolaire sera “difficile” et “spéciale” vu le manque flagrant de ressources humaines et les problèmes liés à la dégradation de l’infrastructure des établissements éducatifs.
Mastouri Gamoudi : La nouvelle année scolaire sera difficile et spéciale

Dans une déclaration à la correspondante de la TAP dans la région en marge de la tenue de la commission administrative de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) à Hammamet, Gamoudi a souligné que la plupart des écoles situées dans les régions rurales et intérieures souffrent d’un délabrement de l’infrastructure.

Il a, par ailleurs, ajouté qu’il existe actuellement 15 mille postes vacants à pourvoir, suggérant la mise en œuvre de l’accord conclu en décembre 2015, qui prévoit le recrutement d’enseignants suppléants sur trois groupes afin de combler ces postes.

Le responsable syndical a également évoqué l’existence d’autres problématiques liées notamment à l’absence de l’eau potable dans certaines écoles, ce qui est de nature, selon lui, à accroître les risques de développer des maladies.

Il a, à cet égard, souligné la nécessité d’intervenir en toute urgence afin de fournir les meilleures conditions aux élèves et au corps éducatif.


TAP

Commentaires



blog comments powered by Disqus