Publié le 06-05-2016

Faez Sarraj affirme : Nous traitons l’affaire de Chourabi et Ktari comme s’ils étaient deux Libyens

Le ministre des Affaires étrangères du gouvernement d’accord national libyen, Mohamed Taher Siala, a souligné vendredi l’importance qu’attache son gouvernement au cas des deux journalistes tunisiens portés disparus en Libye, Sofiène Chourabi et Nadhir Ktari.
 



Faez Sarraj affirme : Nous traitons l’affaire de Chourabi et Ktari comme s’ils étaient deux Libyens

« Nous traitons l’affaire des deux journalistes comme s’ils étaient deux citoyens libyens. Nous mettons tout en œuvre pour cela », a-t-il déclaré.TAP

Le dossier des deux journalistes est suivi par le ministère de l’Intérieur libyen et fait l’objet d’une coopération « continue » entre les services tunisiens et libyens, a-t-il expliqué. Chourabi et Ktari sont portés disparus depuis le 2 septembre 2014.


Source: TAP