Publié le 20-05-2009

Le diplôme du bac : a-t-il toujours la même valeur ?

Au-delà de l’examen du bac, les futurs bacheliers approuvent une expérience qui marque la vie. En effet, le Baccalauréat est un concours qui donne une vocation déterminée à la vie professionnelle de chaque bachelier. Mais il ajoute aussi une touche de maturité sur son comportement et sa vision pour la vie.



Le diplôme du bac : a-t-il toujours la même valeur ?

Au-delà de l’examen du bac, les futurs bacheliers approuvent une expérience qui marque la vie. En effet, le Baccalauréat est un concours qui donne une vocation déterminée à la vie professionnelle de chaque bachelier. Mais il ajoute aussi une touche de maturité sur son comportement et sa vision pour la vie.

 

A tout égard, on oscille souvent entre réussir et bien réussir. Autrement, on se pose la question s’il est  vrai que la moyenne finale d’un bachelier reflète son niveau. Est-ce qu’on a vraiment besoin de réussir ce concours pour réussir sa vie ? Peut-t-on encore penser que le Bac avec ses 25% constitue une étape essentielle dans le domaine professionnel en Tunisie ?

 

Comme nous le savons tous, le niveau des étudiants devient de plus en plus détérioré au fils des années. Les bons profils professionnels deviennent rares de nos jours et même les langues étrangères ne sont plus au porté de nos jeunes.   

 

De plus, nous connaissons de multiples exemples qui montrent la réussite des non-bacheliers dans leurs milieux professionnels. Ils sont des autodidactes intellectuels qui n’ont pas prouvé l’expérience du Bac ou qui n’ont pas pu l’avoir mais qui ont trouvé un issu dans le milieu professionnel.

 

Ces deux situations nous mènent à une première conclusion : réussir son bac n’est plus une preuve d’ingéniosité dans notre pays. Faut-il encore rappeler que les recrutements ne s’arrêtent plus comme avant sur le diplôme du bac même pour des petites fonctions (secrétariat, caissière, garderie…)

 

En outre, d’après le regard de quelques pédagogues et professeurs, les élèves du bac  n’ont plus la conscience et la sensibilité suffisante pour savoir que la réussite n’est pas seulement une moyenne (10/20) qu’on doit avoir pour passer… c’est essentiellement un niveau intellectuel et académique qu’il faut posséder pour pouvoir affronter ce qui nous attend à la faculté ou dans le milieu professionnel.  

 

Voilà une interview avec un élève du Bac informatique qui explique son point de vue concernant l’expérience du Bac et l’intérêt d’examiner ses différentes dimensions.

 

 Henda


l-diplomebac-200509-3.jpg l-diplomebac-200509-2.jpg