Publié le 14-09-2015

Deux prix pour la réalisatrice tunisienne Leyla Bouzid aux

La jeune réalisatrice tunisienne, Leyla Bouzid, vient de remporter deux prix pour son film « A peine j’ouvre les yeux », aux Venice Days, en Italie, du 2 au 12 septembre 2015. 



Deux prix pour la réalisatrice tunisienne Leyla Bouzid aux

Leyla Bouzid a à décroché le Prix du Public et le Jury lui a décerné le prix « Europa Cinéma ».

« A peine j’ouvre les yeux », premier long métrage de Leyla Bouzid, bénéficiera désormais du soutien promotionnel de « Europa Cinemas » et de tout un réseau de salles de cinéma qui seront financièrement incitées à inclure le film dans leur programmation. La réalisatrice avait déjà été récompensée pour des courts-métrages : Soubresauts (2011) et Zakari (2013).

« A peine j’ouvre les yeux » parle de la Tunisie d’avant la chute de Ben Ali, oppressée par l'Etat policier mais qui prépare sa révolution. Ce n’est pas un long-métrage politique, mais le quotidien de son personnage principal, Farah, peint la ruée de la jeunesse tunisienne vers la liberté, pas seulement politique mais également morale, rapporte Al Huffington Post.