Publié le 01-04-2011

L’ UTICA appelle à arrêter les mouvements de protestation pour sauver notre économie

Les membres du bureau exécutif provisoire de l'Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (UTICA) ont appelé jeudi, dans un communiqué, à arrêter les mouvements de protestation dans les entreprises au moins jusqu'à la fin de cette année afin de favoriser la relance de l'activité économique et de l'investissement.



L’ UTICA appelle à arrêter les mouvements de protestation pour sauver notre économie

Ils ont exprimé, lors d'une réunion du bureau, leur indignation face à ces mouvements de revendications que connaissent certaines entreprises tunisiennes et étrangères à l'instar de «JAL group», indique le communiqué. Ces revendications, ont-ils avancé, sont de nature à porter préjudice à l'économie nationale notamment pendant le contexte actuel, exprimant leur soutien aux entreprises en difficulté.

 

Ils ont souligné l'impératif de garantir les attributs de la paix sociale et la nécessité de renforcer le dialogue entre les partenaires sociaux, se disant prêts à discuter avec leurs homologues de l'Union Générale Tunisienne de Travail (UGTT) des différentes questions relatives aux travailleurs.

 

A noter qu'une unité de fabrication de chaussures de sécurité relevant de «JAL group», installée à Menzel Bourguiba (gouvernorat de Bizerte) et employant environ 4500 ouvriers, connaît un mouvement de revendications sociales.


Communiqué
utica-010411-1.jpg