Publié le 25-01-2011

Liste des livres anciennement interdits en Tunisie

Qui aurait cru un jour que le brutal effondrement du régime de Ben Ali ouvrira la voie vers une démocratie et une liberté " totale" de l'information ?!  Après les journaux français interdits auparavant en Tunisie (Libération, Monde et Canard Enchainé) la majorité des livres anciennement bannis en Tunisie sont d'ores et déjà exposés dans nos libraires…



Liste des livres anciennement interdits en Tunisie

Qui aurait cru un jour que le brutal effondrement du régime de Ben Ali ouvrira la voie vers une démocratie et une liberté " totale" de l'information ?!  Après les journaux français interdits auparavant en Tunisie (Libération, Monde et Canard Enchainé) la majorité des livres anciennement bannis en Tunisie sont d'ores et déjà exposés dans nos libraires…

"La régente de Carthage" qui a fait parler de lui demeure en tête de cette liste "non exhaustives" des livres anciennement interdits en Tunisie :  

 

* Jalel al Touibi, "Militant malgré lui" (nouvelles) 123 p., 1995, 2ème éd., 2004, 176 p.

 

* Abdelwahab al Mansouri, "Rien ne me plait", (poèmes), 2003

 

* Samir Ta’mallah, "Dits en marge de l’interrogatoire" (poèmes)

 

* Mohamed Al Chabbi, "Un témoin a dit", poèmes, Edition Al Akhilla, 1999

 

* Abdel Rahmane Abid, "De l’orientation démocratique et de la réconciliation nationale", Tunis, 1989 (en arabe)

 

* Ibrahim Darghouthi, "Le pain amer" (nouvelles en arabe), Dar Samed, 1990

 

* Abdel Jabbar Al Ich, "Poèmes pour l’Irak" coédition Dar Samed (Tunisie) et Dar al Hikma (Algérie), 1991

 

* Fadhel Sassi, "Mon destin est de partir", poèmes et nouvelles choisies par Sabah Sassi et Jelloul Azzouna, éd. journal Al-Cha’ab, 1994

 

* Tawfik al Bachrouch, "Notre femme à travers nos fetwas", (cent fetwas sur mille ans)

 

* Mohamed el Hédi Ben Sabagh, "Le retour de Azza, l’émigrée", 235 p. (nouvelles), Ed. Bouzid, 1994

 

* Hicham Al Karoui, "L’aigle et les frontières", Dar al Nawras, 1989

 

* Sadok Charaf, "La grande catastrophe, ô ma patrie", poèmes, Al Akhilla, 1990

 

* Mohamed Talbi, "Les enfants d’Allah" , "Le musulman à travers l’histoire", collectif, Faculté des Lettes de la Manouba

 

* Afif Al Bouni, "De la stabilité politique en Tunisie", 1997

 

* Tawfik Ben Brik, "Maintenant, écoute-moi" poèmes, Exils et Aloès Editions, 2000

 

* Tawfik Ben Brik, "Ben Brik au Palais", coédition Maison Al Kaws - Al Nahar (Tunis-Beirut), 2000

 

* Mohamed Ammar Khawaldya, "Le discours utile sur le nouveau régime", Edition à compte d’auteur, 2001

 

* Ali Azizi "Les ailes du silence" (nouvelles) 2001

 

* Moncef Marzouki. "Le voyage", 2002

 

* Jelloul Azzouna, "Liberté et littérature, même identité", Dar Sahar, 232 p., 2002

 

Note : Cette liste, non exhaustive, a été publiée par le journal Le temps.


laregentedecarthage-1.jpg

blog comments powered by Disqus