Publié le 18-01-2011

Une liberté d’expression… oui mais jusqu’-où?

Les freins à la liberté d'expression me font toujours grincer des dents, que ce soit au sujet de la politique, de la religion ou d’autres sujets… Plus maintenant ! Aujourd’hui cette liberté est sous le feu des projecteurs, puisque tous ceux que je connais et je ne connais pas s’érigent maintenant en défenseurs de ce droit fondamental.



Une liberté d’expression… oui mais jusqu’-où?

La liberté d’expression a été toujours indispensable à nos yeux … mais il n’y a pas de raison qu’elle ne connaisse pas de limites ! Oui des limites à tout ceux qui veulent pourrir les débats en usant de leur liberté d’expression, ceux qui, allant très loin sur des terrains stériles, lancent des propos non fondés et des avis provocateurs, virulents, et même insultants …  

Tous et chacun avons la liberté de penser, à moins d’être inconscient, mais chaque liberté a ses limites… et pour ceux qui n’acceptent plus de limites ou de freins, parlons d’une liberté à consommer avec modération et réflexion. Parlons d’une liberté responsable qui écarte toute attaque ou insulte visant certaines personnes ou certains arguments ou idées…

Dans ce nouveau contexte où toute personne constitue un média à part entière, un actur qui diffuse son information, ses sentiments, ses regards critiques, la liberté d’expression trouve tout son sens, et fait peur…

Clin d’oeil à tous ceux qui s’acharnent contre les médias, contre la politique, contre les islamistes, les intégristes, les élections et contre tout … à tous ceux qui passent " du coq à l’âne" donnant des théories, des analyses et des explications à tort , à tous ceux qui gobent des mensonges, les amplifient et les défendent au nom de la liberté d’expression… N'oubliez jamais qu’on a beau lutter pour une vraie liberté que d’autres ont perdu … et qu’il il existe une limite implicite qui ne doit pas être franchie.

A suivre ...


Manel
expression-1.jpg