Publié le 20-02-2015

Quand la musique électronique épouse la chanson populaire, ça donne du Maurice Louca

Le nouvel album solo de Maurice Louca est apparu chez Nawa Recordings fin 2014, il s’appelle ‘Benhayyi Al-Baghbaghan – Salute The Parrot’.



Quand la musique électronique épouse la chanson populaire, ça donne du Maurice Louca

Psychédélique, c’est le cas de le dire… cet album de 8 morceaux est riche en sons, haut en couleurs et plutôt surprenant de par le mélange musique élecronique et chant populaire égyptien. L’artiste vous étonnera certes au premier coup, mais n’aura aucun mal à vous transporter dans son monde, un monde qu’il a créé de toute pièce.

D’ailleurs, dans l’une de ses déclarations aux médias, Louca affirme qu’au départ, il ne sait pas forcément où il veut aller mais qu’il se laisse emporter par ses influences musicales ainsi que par la musique qu’il aime et finalement, cela transparait à travers son œuvre. Une œuvre qui porte une empreinte bien particulière, la sienne.

Salute The Parrot est un album à découvrir par les amateurs de musique électronique et expérimentale. Les profanes quant à eux seront probablement séduits par la touche populaire égyptienne (Shaabi) de la musique de Louca.

Maurice Louca est né au Caire, où il vit et travaille comme compositeur et musicien. Il a co-fondé et est un membre des bandes Bikya et Alif.

Voici un échantillon de l’album :
 


Source: H.B.
louca-200215-1.jpg