Publié le 06-03-2018

Qui est Zied Ladhari Ministre de la formation professionnelle et de l’emploi?

Zied Ladhari est avocat (Tunis & Paris) et Expert juridique International. Né le 30 mars 1975 à Sousse, il est marié et père d’un enfant.



Qui est Zied Ladhari Ministre de la formation professionnelle et de l’emploi?

Après des études primaires à l’école primaire « la Gare » à M’saken, où il réussit brillamment l’examen du fin de cycle primaire, il renonce à intégrer le Lycée Pilote de Tunis où il fut admis, pour poursuivre ses études au Lycée Mixte de M’saken.

Il s’engage très jeune dans les activités associatives et militantes ce qui lui vaut d’être arrêté et condamné à l’âge de seize ans et renvoyé du Lycée public. Il poursuit alors ses études dans un lycée privé à M’saken.

Après avoir obtenu un baccalauréat section lettres avec mention très bien (classé premier au niveau national et seul candidat à avoir obtenu cette mention dans cette section, mais privé du prix présidentiel en raison de son arrestation et de sa condamnation en 1992), il étudie le droit à la Faculté des sciences juridiques et politiques de Tunis où il obtient une maîtrise en droit complétée ensuite par un diplôme de troisième cycle en droit privé.

En parallèle avec ses études de droit, il a commencé des cours de soir en Economie et en Finance à l’Institut des Hautes Etudes Commerciales (HEC) à Tunis.

Le 6 décembre 2000, il obtient son passeport, après neuf ans d’interdiction de voyager et de contrôle administratif, et part le 9 décembre 2000 poursuivre ses études en France.

A Paris, il obtient à l’Université de la Sorbonne un diplôme de troisième cycle axé sur le droit international et comparé et le droit des pays arabes et un second diplôme de troisième cycle en droit bancaire et financier.

Il est aussi titulaire du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat obtenu à l’Ecole de Formation des Avocats près de la Cour d’Appel de Paris.

En parallèle, il étudie les sciences politiques et les relations internationales à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, l’un des plus importants établissements spécialisés en France.

A l’occasion de son séjour à l’étranger, il a été auditeur de l’Académie de Droit International près la Cour Internationale de Justice de La Haye. Il a également poursuivi des cours en droit comparé à la Summer School (Université d’été) de l’une des plus grandes universités américaines, la Columbia University de New-York.

Concernant son parcours professionnel, il a été admis comme avocat à l’Ordre National des Avocats de Tunisie en 2001. Il a commencé à exercer la profession au sein de cabinets internationaux d’avocats à Paris avant de réussir ensuite l’examen d’accès à la profession d’avocat en France et d’être admis en tant qu’avocat à la Cour d’Appel de Paris.

Il s’est spécialisé dans les affaires économiques et financières, et en particulier en droit des relations économiques internationales et en droit des contrats et investissements internationaux.

A ce titre, il a participé à conseiller beaucoup d’Etats africains, organisations internationales et entreprises internationales sur la mise en place de grands projets internationaux de développement dans les pays africains (la rédaction et la négociation de contrats internationaux de construction et de gestion d’aéroports/de ports/d’autoroutes/projets d’infrastructures et de construction/grands projets de transport aérien et ferroviaire/projets d’usines et de complexes industriels…).

Sa pratique d’avocat inclut aussi des missions de défense des Etats dans le règlement de différends internationaux, notamment dans le cadre de résolution des litiges entre Etats et investisseurs étrangers. Une liste de certaines missions est jointe à la biographie.

Quant aux activités associatives,  il a été membre fondateur de la section de la Ligue des Droits de l’Homme à l’Université de la Sorbonne, en France.

 A Paris, il  adhère et participe aux activités à la première et plus grande organisation internationale de lutte contre la corruption, « Transparency International ».

Il a en outre participé aux travaux de l’un des plus vieux Think Tank en France composé de jeunes professionnels qui s’intéressent à la vie politique et internationale.

A ce titre, il a participé à de nombreux voyages d’études organisés par cette association qui permettent d’approfondir la connaissance la situation politique et socio-économique des pays visités.

Il s’est ainsi rendu dans plusieurs pays comme la Turquie, le Liban, la Syrie, l’Argentine, l’Uruguay où il a pu rencontrer et discuter avec des acteurs de premier plan du monde politique, économique, associatif et académique de ces pays et enrichir sa connaissance de la scène internationale.


Marsad.tn