Publié le 22-04-2010

Tunisie : 3 millions d’affaires portées en justice en 2009

En Tunisie, le bilan fait état de 3 millions d’affaires portées en justice en 2009. à croire que presque le tiers de la population est concerné par ces chiffres.



 Tunisie : 3 millions d’affaires portées en justice en 2009

En Tunisie, le bilan fait état de 3 millions d’affaires portées en justice en 2009, à croire que presque le tiers de la population est concerné par ces chiffres.
 
Le bilan est certes inquiétant, mais sans pour autant minimiser son ampleur et dédramatiser la situation, des réductions ont été constatées au niveau des affaires de chèques sans provision, et des cas de divorce. Selon les chiffres publiés par le journal Le Temps, le nombre d’affaires de chèques sans provisions intentées en justice est passé de 118 mille en 2008 à 10.200 affaires en 2009.
 
Les affaires de divorce sont aussi concernées par cette diminution, ils sont passés de 5665 affaires à 5547 d’après les statistiques du premier semestre de l’année judiciaire.
 
Ce qui ironise cette dernière observation, c’est l’augmentation des demandes de divorce émanant du conjoint de 4,1 %, contre une baisse de 11 % par rapport à celles qui proviennent de la conjointe.
 
Dernier fait marquant du bilan, de même le plus inquiétant, une hausse alarmante des affaires de drogue a marqué l’année 2009, les chiffres sont passés de 1400 à 1650 affaires de drogue, pour ce qui relève des affaires pénales, et de 150 à 1200 sous forme de délits.
 
La question qu’on se pose sur ces faits est ce que ces chiffres sont le résultat de mesures draconiennes prises par le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, ou une vague de frustration et de violence qui transperce de plus en plus les tunisiens?  Quelle en est la cause à votre avis ?

Y.L

tunisie-210410.jpg