Publié le 23-02-2010

Forum emploi : une question tuniso-française pour avril

Le constat de l’emploi est on ne peut plus éloquent : La Tunisie souffre d’une pénurie de personnel qualifié dans certains secteurs d’activité et la France dispose d’une offre de formation très diversifiée. La complémentarité est de ce fait évidente



Forum emploi : une question tuniso-française pour avril

Le constat de l’emploi est on ne peut plus éloquent : La Tunisie souffre d’une pénurie de personnel qualifié dans certains secteurs d’activité et la France dispose d’une offre de formation très diversifiée. La complémentarité est de ce fait évidente. Le développement d’une coopération peut être valorisé des deux côtés, tant auprès du secteur public que du secteur privé. Pour mettre en exergue les accords faits dans un cadre tuniso-français en faveur de l’emploi, l’ambassade de France à Tunis organise les 21 et 22 Avril 2010 le Forum franco-tunisien sur l’emploi.

 

Pour les jeunes, ça s’appelle emploi, pour le gouvernement, il s’agit de chômage et de trouver des solutions réels aux jeunes diplomés. Même si la crise économique nous a à peine frôlée, la situation n’échappe pas à des contradictions : Les jeunes prennent de moins en moins de part dans la population et pourtant, on se trouve face à un taux de chômage de 14%. Selon la banque mondiale, il faudrait que la Tunisie atteigne un taux de croissance économique de 10% pour que la question du chômage soit réglée. Les intiatives de ce genre aideront surement le processus deja en route.

 

Une réponse dans le forum franco-tunisien sur l’emploi ?

 

La Tunisie et la France seront présentes, autour de ce forum, dans des tables rondes qui s’étaleront sur leurs initiatives communes pour atteindre une meilleure employabilité pour nos jeunes, en particulier ceux sortants de formations généralistes et littéraires. Les mécanismes de gestion de la demande additionnelle des nouveaux arrivants sur le marché du travail sera au cœur de la discussion.

 

Un salon de l’emploi viendra renforcer cette démarche et donner le détail des conventions franco-tunisiennes  et des législations en ce qui concerne l’emploi et ses auteurs : entreprises, syndicats et fédérations professionnelles. Sans oublier ce que l’interaction dans une telle manifestation, entre les différentes parties prenantes, peut donner comme nouvelles possibilités en matière de formation professionnelle et de création d’emploi.

 

L’équation est ainsi faite : Les compétences, d’une part, l’emploi de l’autre. Les préoccupations communes et les échanges existants entre les deux pays sont de nature à donner naissance à un forum comme celui de l’emploi.


emploi-230210-1.jpg