Publié le 26-05-2022

Le patron de Pfizer donne son avis sur la variole du singe

Selon, Albert Bourla, PDG de Pfizer, ‘’a priori, il n’y a pas lieu de paniquer. On semble encore loin d’une pandémie. Mais au vu de ce qu’il s’est passé ces dernières années, il peut être légitime que certains se posent des questions.’’



Le patron de Pfizer donne son avis sur la variole du singe

« Je n’ai pas toutes les informations devant moi. Avec tout ce que je sais, je ne m’inquiéterais pas beaucoup », a-t-il dit.

Il a mis l’accent également sur le fait que la variole du singe « ne se transmet manifestement pas autant que d’autres virus, notamment le COVID ».

« Cela ne signifie pas que nous devrions nous détendre. Je pense que nous devrions surveiller l’évolution de la situation », a ajouté le PDG de Pfizer.