Publié le 12-04-2022

''Cheval de Troie'' et Demandes de rançons...L’ANSI met en garde

L’Agence nationale de la sécurité informatique (ANSI) a mis en garde, lundi, contre un nouveau malware baptisé “Borat RAT” récemment découvert sur le net.



''Cheval de Troie'' et Demandes de rançons...L’ANSI met en garde

Ce malware est un cheval de Troie sophistiqué qui combine les fonctions d’espionnage, d’attaques DDoS et de ransomware, explique l’agence. Il collecte des données personnelles sur les machines victimes en captant la saisie du clavier, l’enregistrement audio/vidéo, l’enregistrement webcam ainsi qu’à travers le vol des données comme les informations d’identification stockées dans les navigateurs Chrome ou Edge ou des tokens Discord.

De ce fait, l’agence a appelé à la vigilance et a recommandé de mettre à jour, régulièrement, le système d’exploitation, les navigateurs web et les solutions antivirus.

L’ANSI a par ailleurs exhorté les utilisateurs d’internet à vérifier l’authenticité des expéditeurs avant la lecture de chaque message reçu par e-mail, par des applications de messagerie de Facebook/WhatsApp/ Instagram etc…ou à travers les réseaux sociaux, appelant, en cas de doute, à ne pas répondre au message, ne pas cliquez sur les liens hypertextes ou les images qu’il contient et à le supprimer immédiatement.

L’ANSI a aussi recommandé de se connecter à Internet via un compte utilisateur limité, de sauvegarder régulièrement les données sensibles sur des disques durs externes et d’éviter d’installer les logiciels, applications ou extensions depuis des sources non fiables.

Elle a, en outre, appelé à ne pas payer les rançons demandées par les pirates informatiques et à installer les applications/ extensions “Web Of Trust (WOT)”, “Netcraft/ Netcraft Phishing Protection” et “adblockplus” pour vérifier la fiabilité des sites web visités et bloquer les annonces publicitaires douteuses.


TAP