Publié le 15-10-2021

Marzouki face à la justice

Le porte parole de la cour d'appel de Tunis, Habib Tarkhani a annoncé qu'une enquête avait été ouverte aujourd'hui, vendredi, concernant les récentes déclarations faites par l'ancien président de la République, Moncef Marzouki en France.



Marzouki face à la justice

Habib Tarkhani a précisé que l'enquête a été ouverte, en se basant sur l’article 23 du Code pénal et l'autorisation de la Ministre de la Justice et suite à une autorisation émanant du Procureur général près la Cour d'Appel, rapporte la TAP.


Il est à rappeler que Moncef Marzouki, qui était mardi l’invité de France 24, s’est dit fier d’avoir œuvré au report du Sommet de la Francophonie.


Le président de la République, Kaïs Saïed, a, quant à lui, annoncé, jeudi 14 octobre, sa décision de retirer le passeport diplomatique de toute personne qui a sollicité une intervention étrangère dans les affaires internes du pays et a demandé l’ouverture d’une enquête judiciaire à propos de ces agissements, soulignant qu’il s’agit d’atteinte à la sûreté nationale.