Publié le 30-12-2009

Rétro-Blogs 2009

A l’image de l’année qu’on s’apprête à quitter, la Tunisphère a été mouvementée durant 2009. Des anciens qui partent, des nouveaux qui débarquent, d’autres décident de faire leur coming out mais finalement s’accrochent. Les thèmes traités évoluent en fonction des évènements, un coup la religion, un coup la politique, un coup la guerre. Mais quoiqu’il en soit, le média citoyen  reste le reflet et l’image la plus fidèle de la société.



Rétro-Blogs 2009

A l’image de l’année qu’on s’apprête à quitter, la Tunisphère a été mouvementée durant 2009. Des anciens qui partent, des nouveaux qui débarquent, d’autres décident de faire leur coming out mais finalement s’accrochent. Les thèmes traités évoluent en fonction des évènements, un coup la religion, un coup la politique, un coup la guerre. Mais quoiqu’il en soit, le média citoyen  reste le reflet et l’image la plus fidèle de la société.

 

Rétro-blogs propose un petit retour sur l'année blogosphérique tunisienne.

La religion, sujet grave sur mode plaisant !

Parce que dans les blogs, on traite de tout et surtout des sujets timidement évoqués dans la presse traditionnelle, la blogosphère tunisienne ne pouvait pas laisser échapper le phénomène de l’addiction religieuse de plus en plus apparente (même si elle reste minoritaire) dans la société tunisienne. Avec un peu d’humour, et beaucoup de satire, les bloggeurs se sont emparés du phénomène. Weld Bysra par exemple, a mis en évidence le phénomène, en reprenant les commentaires, naïfs et crédules, postés sur une image « photoshopée » sur Facebook ! De son côté, Ayech mel Marsa,  et avec beaucoup d’humour et de dérision, a fait de la religion sa bête noire et des religieux ses meilleurs ennemis, grâce à ses articles en dialecte tunisien, renforcés par des caricatures très hilarantes. Ayech mel Marsa, et avec un grand franc-parler, évoque en permanence, son refus du port du voile et sa haine envers les prêcheurs, au risque de se faire insulter de tous bords. Mais après tout, traiter d’un sujet délicat avec une pointe de provocation et d’humour, c’est tout un art !

Une radio qui appelle à la censure d'un blog...

En mars, la Tunisie découvre un incroyable talent : Karim Ghariani, 19 ans. Jeune étudiant en première année à l’INSAT, Karim Ghariani est présenté par quasiment tous les médias comme le nouveau génie des mathématiques, en inventant un nouveau théorème en matière des nombres de Bernoulli qu’il a baptisé Karimation (on saura plus tard qu’il s’agit juste d’une formule parmi beaucoup d’autres déjà existantes, aboutissant au même résultat). Alors que tout le monde parle de ce jeune génie qu’on a à peine à croire qu’il soit tunisien, le blogueur Zabrat, vient expliquer dans un billet plein d’humour, -parfois un peu dur à l’égard du jeune étudiant mais toutefois bien justifié-, que cette histoire de théorème n’en est rien, et que Karim Ghariani a juste fait preuve de raisonnements élémentaires (chose qui a été prouvée plus tard, mais passée presque sous silence). La petite histoire aurait pu se terminer là, sauf qu’un animateur de la première radio commerciale en Tunisie en a décidé autrement ! N’appréciant pas que Zabrat joue les rabat-joie alors qu’on vient de dénicher une perle précieuse au pays, l’animateur accuse Zabrat de « tanbir »,  et va même jusqu’à  dire que s’il était à la place des autorités du pays, il aurait censuré le blog de Zabrat ! Un animateur-radio qui demande la censure d’un blog, parce que le blogueur émet des doutes sur un théorème mathématique, cela dépasse de commentaires…. Mais Zabrat a quand même eu son droit de réponse bien pimenté…. sur son blog évidemment !

La blogo, nouvelle collection !

Cela n’échappe à personne, la blogosphère tunisienne, et même si elle n’a pas évolué dans le sens qu’espérait tout le monde, reste un espace de libre expression ou chacun y va du sien. La politique n’est pas en reste, et à l’approche des élections présidentielles de novembre, la tunisphère devient le forum des échanges politiques, avec de nouvelles têtes : En effet, durant l’année 2009, Tn-blogs accueille de plus en plus, des adhérents à des partis politiques, quasi-inexistants auparavant, ou du moins, leur présence était très limitée et discrète. Alors, forcément, les « anciens » blogueurs, trouvent que leur espace est parasité ; ils parlaient de politique tout en étant a-politiques. Maintenant, ils doivent faire face à des pros-parti x et pros-parti y.  Ils émettaient leurs avis et faisaient leurs constats de la situation presque spontanément. Avec les nouveaux blogueurs politiques, venus défendre les idées de leurs partis, ils doivent se justifier d'avoir critiqué telle ou telle chose, telle ou telle réforme. Un nouveau paysage est dessiné. Ils s’opposent, se critiquent, divergent sur des idées, convergent sur d’autres. L’espace se politise, au regret de certains, à la joie des autres.

Il y a eu d'autres évènements qui ont secoué la blogosphère cette année, malheureusement on ne peut pas tous les citer.Une chose est sûre, les blogs ont de l'avenir, il n'y a qu'à voir leur évolution dans les autres pays. Alors, À vos blogs, et bonne année à tous !!!

 

Sarah B.H


b-retroblog-301209-1.jpg