Publié le 16-08-2013

Un attentat à Beyrouth fait au moins 14 morts et 200 blessés

Une puissante explosion a secoué jeudi la banlieue sud de Beyrouth, fief du Hezbollah chiite, allié du régime syrien.



Un attentat à Beyrouth fait au moins 14 morts et 200 blessés

Un attentat à la voiture piégée a secoué jeudi la banlieue sud de Beyrouth, fief du Hezbollah libanais, allié du régime syrien, faisant au moins 14 morts et plus de 200 blessés, selon un nouveau bilan fourni par l'agence nationale d'information (ANI). "Dix corps et 42 blessés ont été transportés vers l'hôpital al-Sahel, quatre corps et 100 blessés à l'hôpital Rassoul al-Aazam, 50 blessés à l'hôpital Bahman et 20 autres à l'hôpital Borj", a indiqué l'ANI. Un précédent bilan faisait état de 6 morts et d'une centaine de blessés.

La télévision du Hezbollah a montré un énorme incendie et plusieurs voitures et bâtiments en feu. "Il y a beaucoup de corps, un énorme incendie et de très importants dégâts. Les ambulances sont arrivées sur place", a indiqué un témoin à la chaîne.

La déflagration, qui s'est produite entre les secteurs populaires de Bir el-Abed et de Roueiss, survient plus d'un mois après un attentat à la voiture piégée dans la même région qui avait fait une cinquantaine de blessés. Cette explosion survient au lendemain d'une interview du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, allié indéfectible du régime syrien de Bachar el-Assad


Source: AFP