La FTCR et la CRLDHT condamnent le massacre commit par la police égyptienne

La Fédérations des tunisiens pour une citoyenneté des deux rives présidée par Tarek Hiba ainsi que le Comité pour le respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie représenté par Mouhieddine Cherbib ont, condamné fermement le massacre commit par la police égyptienne ce mercredi 14 août 2013 contre les manifestants partisans du président Morsi destitué.



La FTCR et la CRLDHT condamnent le massacre commit par la police égyptienne

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 15 août 2013, la FTCR et le CRLDHT dénoncent les décisions du gouvernement égyptien d'utiliser la violence sauvage contre les manifestants, et demandent la création d'une commission d’enquête internationale indépendante pour déterminer les faits et les coupables qui doivent être jugés et sévèrement condamnés.  

La FTCR et le CRLDHT demandent aux forces démocratiques en France et en Tunisie de condamner cette répression sauvage et de s'engager plus fermement dans la défense des valeurs pacifiques de la démocratie, du respect des libertés et des droits de l'Homme. Notre lutte commune contre l'intégrisme et le fanatisme religieux qui essayent désespérément d'avorter les révolutions arabes au profit d'un projet réactionnaire et liberticide doit rester continuellement pacifique et attachés aux valeurs démocratiques.


Communiqué