Publié le 17-07-2013

Bendirman : « Si la police n’assure pas ma sécurité pour mon concert, je ne paierais plus les impôts ».

Intervenu sur les ondes de Shems fm hier le 16 juillet 2013, le chanteur Bayrem Kilani, alias Bendirman, a certifié que sa sécurité ne sera pas assurée par les forces de  l’ordre à son concert le 24 juillet 2013 prochain dans le cadre du festival de Gabès. 



Bendirman : « Si la police n’assure pas ma sécurité pour mon concert, je ne paierais plus les impôts ».

Bendirman a hier, a posté sur son compte facebook qu’il avait reçu un courrier de la part de certains membres organisateurs du festival de Gabès lui expliquant que sa sécurité ne sera pas assurée par les forces de l’ordre à son concert le 24 juillet 2013 prochain puisque le syndicat de la police la région s’y refuse et l’assimilerait à un rappeur.

Le chanteur déclare à la radio que «  suite à l’affaire de Weld el 15, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac » et a ajouté «  il est du devoir de la police de nous protéger ».

Bendirman  conclut par avancer les propos suivants : «  Si jamais la police ne venait pas à assurer ma sécurité, je devrais le faire à leur place. De toutes les manières, si la police n’assure pas ma sécurité lors de mon concert du 24 juillet à Gabès, je ne paierais plus les impôts ».


Source: L.R.
bendirman-170713-2.jpg