Publié le 09-12-2009

Tonton Jacob et ses chroniques goulettoises

 

Jacob Lellouche alias Tonton Jacob est la preuve vivante que juifs et musulmans peuvent tranquillement vivre ensemble. Tunisien avant tout, Tonton Jacob profite de ses chroniques goulettoises pour raconter son quotidien de restaurateur et crier sa tunisianité.



Tonton Jacob et ses chroniques goulettoises

 

Jacob Lellouche alias Tonton Jacob est la preuve vivante que juifs et musulmans peuvent tranquillement vivre ensemble. Tunisien avant tout, Tonton Jacob profite de ses chroniques goulettoises pour raconter son quotidien de restaurateur et crier sa tunisianité.

Le blogging, «  c’est un devoir de mémoire », dit-il. « Comme à travers la cuisine je donne une certaine image de la Tunisie, à travers mes écrits,  j’essaie également de maintenir vive cette mémoire judéo-tunisienne avec son humour et son auto-dérision….. Je me poste en observateur, j’essaie de prendre du recul par rapport à tout ça et puis j’essaie de réagir aux problèmes de fond, mais de manière assez détachée, sans aucun esprit partisan ni rien » avant d’ajouter : « Je me sens privilégié de pouvoir écrire, de pouvoir communiquer avec les gens et de les respecter, et on devrait tous le faire de la même manière, parce que c’est vrai que c’est un espace (les blogs) d’expression personnel, mais comme tout média de communication, si on n’a pas de vis-à-vis, on n’existe pas. »

 

Tonton Jacob n'écrit plus beaucoup car il consacre son temps à l'écriture de son livre Tranches de vie et pain perdu, dont la publication est prévue pour le mois de mai 2010. Il nous parle aussi de ses blogueurs préférés: Normal land, Massir et Emma Benji. Bref, la vidéo vous dira tout !

Interview réalisée par Sarah B.H

 


t-tontonjacob-091209-1.jpg