Publié le 06-03-2018

Médenine : Après l’essence, la contrebande s’enflamme

Les agents de la garde nationale de Médenine ont saisi hier le 25 juin 2013 une grande quantité de produits destinés à la contrebande en provenance de Libye. 



Médenine : Après l’essence, la contrebande s’enflamme

Ces produits sont loin d’être de l’essence ou encore des pneus. À quelques mois du Ramadan, les contrebandiers ont choisi un tout autre créneau : les denrées alimentaires, qui,  rappelons le, sont à la charge de l’Etat.

Les agents de la garde nationale ont découvert dans les camions  d’immatriculation libyenne un trafic de 30 tonnes de tomates, 4 tonnes de piment 1 tonne de pâte a été détecté. Les camions d’immatriculation tunisienne transportaient, eux,  un total de 11 tonnes de denrées alimentaires.

Sur la Route de Ben Guerdane, les douaniers ont également intercepté un trafic de 2400 d’ambres gris ainsi que des feux d’artifice, pétards, fumigènes, etc.

À quelques jours du Ramadan et à l’heure où les prix flambent et où une grande majorité des tunisiens vivent sous le seuil de pauvreté, l’économie souterraine semble un excellent moyen pour pouvoir s’en sortir. 


L.R.