Publié le 06-03-2018

La décision de départ du Général Ammar n’était pas spontanée selon Mezri Haddad

Mezri Haddad, ex-ambassadeur de la Tunisie auprès de l’UNESCO, a revenu mardi 25 juin 2013 dans une déclaration à France 24, sur la décision de départ à la retraite annoncée par le général Rachid Ammar.



La décision de départ du Général Ammar n’était pas spontanée selon Mezri Haddad

Selon Mezri Haddad, le départ du Chef d’état major des trois armées n’est pas spontané, « il a été contraint à annoncer sa décision, et son départ constitue la dernière étape de la dissolution des institutions de l’État avant l’anarchie et la guerre civile », a-t-il affirmé.


C.R.