Publié le 06-03-2018

Rachid Ammar : Le 6 février est un acte de décès du pouvoir en place

Invité de l’émission « Attassiaa Massaan » diffusée lundi 24 juin 2013 sur Attounissia TV, le général Rachid Ammar est revenu sur l'assassinat de Chokri Belaid.



Rachid Ammar : Le 6 février est un acte de décès du pouvoir en place

Dans ce sens, le Chef d’État-major des trois armées a affirmé que le 6 février était un acte de décès du pouvoir en place et que tout était à revoir.

C'est dans ce sens que l'idée du gouvernement de technocrates a vu le jour.

Détails en vidéo.


belaid-150212-1.jpg