Publié le 26-11-2009

Combien récolte El Changuel par jour ?

Aucun service public et surtout municipal n’égale la performance et la rapidité du Changuel. Cette machine qui terrorise les automobilistes tunisois, quotidiennement, par ses amandes onéreuses. Les derniers chiffres disent que le Tunisien paye, quotidiennement



Combien récolte El Changuel par jour ?

Aucun service public et surtout municipal n’égale la performance et la rapidité du Changuel. Cette machine qui terrorise les automobilistes tunisois, quotidiennement, par ses amandes onéreuses. Les derniers chiffres disent que le Tunisien paye, quotidiennement, 9 milles dinars, dans les fourrières du Changuel.

 

En effet, les agents de ce service performant arrivent à détenir, tous les jours, 300 voitures garées dans les rues et les ruelles du centre ville. 300 voitures est l’équivalent de 300 bagarres, d’insultes et d’un profond sentiment d’injustice. C’est en fait, la rapidité exagérée des agents du Changuel qui dérange les citoyens.

 

Parfois, le temps de chercher un horodateur bleu en bon état (ce n’est pas évident) et proche de sa voiture, le changuel, agile, arrive le premier et prend le véhicule sans croire aux explications et déplorations du propriétaire. Ainsi, celui qui gare sa voiture même pour deux minutes, le temps d’acheter des cigarettes ou un journal, risque le changuel et paye ces quelques minutes cher….

 

Sachons que les parkings sont au nombre de 30 dans le centre ville, l’excuse des automobilistes de ne pas trouver où garer la voiture n’est plus valable. Mais les cas particuliers existent toujours. D’ailleurs les plaintes déposées à la Mairie de Tunis sont en croissance même si cette dernière exerce un contrôle continue et direct sur les agents du Changuel…

 

La machine qui normalement résout des problèmes plus qu’elle en crée, oublie sa première mission et continue grâce à la prouesse de ses agents de récolter des fortunes au dos des automobilistes pressés…   

 

Henda


l-changuel-261109-1.jpg