Publié le 06-03-2018

L’agent Bassem Haj Yahia : ‘J’ai sacrifié ma jambe pour épargner des vies innocentes’

Bassem Haj Yahia, agent de la garde nationale, amputé de la jambe suite à l’explosion d’une mine anti-personnelle à Jebel Chaambi, est revenu sur les circonstances de son « accident ».



L’agent Bassem Haj Yahia : ‘J’ai sacrifié ma jambe pour épargner des vies innocentes’

Dans une déclaration à radio Mosaïque fm, l’agent Bassem Haj Yahia a déclaré que les terroristes se sont installés dans une zone du Mont Chaambi, où ils avaient aménagé un camp d’entrainement et de résidence.

Et d’ajouter que les brigades opérant le ratissage au sol se doutaient des dangers et des risques de tomber sur des endroits minés, mais ils n’avaient pas renoncé à leur mission, « J’ai sacrifié ma jambe pour épargner des vies innocentes », a-t-il renchérit.


C.R.
blessé-chaambi-01052013-1.jpg