Publié le 31-10-2009

La mort du Web 2.0 et la naissance du Web²

Le web 2.0 a révolutionné Internet il y a 5 ans, en créant un web social. Mais 5 ans c’est une éternité dans l’ère Internet. Aujourd’hui le Web 2.0 vit ses dernières heures. Bientôt un nouveau né, le web carré : Web².



La mort du Web 2.0 et la naissance du Web²

Le web 2.0 a révolutionné Internet il y a 5 ans en  créant un web social. Mais 5 ans c’est une éternité dans l’ère Internet. Aujourd’hui le Web 2.0 vit ses dernières heures. Bientôt un nouveau né, le web carré : Web².

Une société virtuelle, c’était une création très réussie pour le web 2.0. Le partage des fichiers, des photos, des vidéos et de la musique, les flux RSS et l’interactivité des réseaux sociaux : Myspace, Youtube, Dailymotion, Facebook, Twitter, tous sont le fruit de cette technologie innovante d’un web social et intelligent proposé par Tim O’Reilly en 2004. Aujourd’hui le terme, trop banalisé et en perte de vitesse, il est totalement dépassé chez les as du net, sur la Silicon Valley.

On aurait pensé que la prochaine évolution serait un Web 3.0, mais Tim O’Reilly, toujours aux commandes, proposera avec John Battelle, le Web². Pourquoi carré et pas 3 ? Première raison, O’Reilly pense que le développement du web doit être exponentiel et non pas linéaire (d’où le carré). Deuxième raison, Web carré sonne mieux que Web 2.0. Il faut dire que technologie et marketing vont de pair. Il est cependant à signaler que le terme Web 3.0 a déjà été utilisé par certains journalistes pour désigner la future évolution attendue du Web 2.0, c’est-à-dire  le web sémantique. Ils  estiment alors que le Web² serait juste une transition entre le Web 2.0 et le Web 3.0. Ce n’est pas de l’avis de son concepteur, qui vient de le présenter au denier sommet Web 2.0, tenu du 20 au 22 octobre à San Francisco.

Le plus du Web², c’est l’utilisation des métadonnées, une notion toujours réinventée sur la toile. « Aujourd’hui, il ne suffit plus de partager des photos, des vidéo ou des messages sur Twitter. Ce qui est important ce sont les métadonnées ; par exemple, les coordonnées GPS de l’endroit où une photo a été prise ou encore la reconnaissance automatique du visage de la personne qui se trouve sur cette photo. Et la manière avec laquelle toutes ces métadonnées s’organisent entre telles. », affirme Jérôme Colombin, chroniqueur Informatique et Internet sur France Inter, en explicant la notion  Web².

Le concept web² demeure encore un peu flou, néanmoins on en parle beaucoup, et il n’est pas étonnant que d’ici quelques mois, il deviendra la nouvelle vedette de la toile.

 

Sarah B.H

 

s-web2.0-311009-1.jpg

blog comments powered by Disqus