Publié le 07-04-2013

Retour sur la vie de Me Faouzi Ben Mrad

Le Conseil national de l'Ordre des avocats annonce que les obsèques de Me Faouzi Ben Mrad, terrassé, samedi, par une attaque cardiaque, auront lieu, aujourd'hui dimanche, au cimetière de Soliman, après la prière d'Al-Asr.
 



Retour sur la vie de Me Faouzi Ben Mrad

Dans un faire-part, le Conseil de l'ordre rappelle les qualités et les différentes étapes de la carrière du défunt, mort à l'âge de 49 ans, précisant que Faouzi Ben Mrad s'était distingué par son combat en faveur des droits de l'Homme depuis l'Université où il milita dans les rangs de l'UGET et présida le club des juristes à la Faculté de droit de Tunis, avant de fonder la commission de l'avocat stagiaire au sein du Conseil de l'Ordre.


Le regretté Faouzi Ben Mrad fut, également, secrétaire général de l'Association tunisienne des jeunes avocats et l'un des fondateurs, en 1999, de l'Organisation arabe des jeunes avocats, ajoute le communiqué du conseil de l'ordre.


Il se porta souvent volontaire pour défendre des militants et autres victimes de la répression qui eurent à subir des procès d'opinion, qu'il s'agisse d'étudiants, syndicalistes, militants de gauche ou islamistes.


Le Conseil national de l'Ordre des avocats le chargea de le représenter au procès du président irakien Saddam Hussein.


Le regretté Faouzi Ben Mrad faisait parti du collectif de défense de la famille de Chokri Belaïd.


C'est lui qui fut chargé par l'ancien ministre de l'Intérieur (Farhat Rajhi), après la révolution du 14 janvier, d'engager une procédure judiciaire qui aboutit à la dissolution du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD).

 


Source: TAP
benmrad-210213-1.jpg

blog comments powered by Disqus