Publié le 22-03-2013

Amina, première Femen de Tunisie se cache suite aux menaces

Les Femen ont signalé jeudi être sans nouvelles d'Amina Tyler, cette lycéenne tunisienne de 19 ans qui a posé seins nus sur sa page Facebook. La jeune femme avait lancé la première page Facebook Femen-Tunisie, sur laquelle une autre Tunisienne posait également seins nus, ce qui a déclenché une grande polémique.



Amina, première Femen de Tunisie se cache suite aux menaces

"Nous craignons pour sa vie", écrivent les activistes féministes sur leur page Facebook. Les militantes françaises de Femen "ont essayé de contacter la jeune Tunisienne, mais sans succès. Son téléphone est resté éteint".


Elles citent Adel Almi, le président de l'Association centriste pour la sensibilisation et la réforme, qui a appelé à punir la jeune femme. "Amina doit être flagellée une centaine de fois sachant que, vu l'ampleur de son péché, la jeune fille mérite la lapidation à mort", aurait-il déclaré selon le site Assabah News, tandis qu'Almi conteste avoir appelé à aller jusque-là. Une personne qui se présente comme sa tante a également renié la jeune fille dans une vidéo virulente, raconte Libération.


"Je dénonce l'islamisation radicale et la destruction des idéaux du printemps arabe, écrit Inna Schevchenko, leader du mouvement, dans une tribune publiée par le Huffington Post. Les femmes et leur courage ne céderons jamais face aux monstres barbus !"


Source: AFP
fem-amina-2103132-1.jpg