Publié le 28-11-2012

Signature du livre de Abbès Mohsen : Servir, mémoires désabusés d'un commis de l'Etat

Abbès Mohsen a sorti un livre "Servir, mémoires désabusés d'un commis de l'Etat, Tunisie 1971-2011". Voici quelques mots sur le livre et l'écrivain, tirés de sa quatrième de couverture



Signature du livre de Abbès Mohsen : Servir, mémoires désabusés d'un commis de l'Etat

Après l'euphorie de la révolution tunisienne les nouveaux dirigeants laissent l'État se déliter. Abbès Mohsen, ancien gouverneur (préfet) de Tunis sous Bourguiba, ambassadeur puis maire de la capitale sous Ben Ali, raconte comment la Tunisie alors sous-développée, et malgré les turpitudes du pouvoir en place, a pu évoluer vers un État moderne.


Si les débuts de Ben Ali furent prometteurs, sa fin de règne, avec la privatisation de l'État par son clan, fut chaotique. C'est ainsi que Abbès Mohsen fut démis de ses fonctions de maire pour avoir résisté aux prévarications du clan présidentiel.

À partir de ses souvenirs, l'auteur nous donne sa vision d'une Tunisie indépendante, celle d'un Tunisien traditionaliste francophone et francophile.
Sa critique majeure ? La permanence de l'État n'est plus assurée, l'éruption tunisienne risque de dégénérer en anarchie par l'incurie des gouvernants, ou pire, régresser en une dictature moyenâgeuse. Selon lui, laisser la Tunisie s'éloigner de l'Europe et de la France serait un contresens historique et géographique fatal. C'est pourtant ce que préconisent certains «obscurantistes» qui se tournent vers des pays du Golfe pour remplacer cet Occident honni.
 

La voix de Abbès Mohsen est exceptionnelle : musulman pratiquant, appartenant à une lignée de descendants du prophète Mahomet et défenseur de la tolérance contre l'obscurantisme, il est issu d'une grande famille de serviteurs de l'État, dont trois Premiers ministres des beys de Tunis.


 

Abbès Mohsen signera son livre le 30 novembre à 18h à la librairie Culturel Zéphyr (la Marsa).


abbes-010412-1.jpg

blog comments powered by Disqus