Publié le 19-03-2021

Farid Belhaj : les entreprises publiques doivent faire leurs preuves sinon disparaitre

Farid Belhaj, vice-président de la BM en région MENA a démenti le fait qu’on lui ait proposé un quelconque poste politique dans le gouvernement tunisien.



Farid Belhaj : les entreprises publiques doivent faire leurs preuves sinon disparaitre

Le vice-président de la BM a indiqué sur Mosaique qu’il y a plusieurs Tunisiens qui occupent des postes clés dans d’illustres institutions de par le monde et qui réussissent à mieux servir la Tunisie de là où ils sont au lieu de revenir dans le pays ajoutant « la preuve est ce que le chef de gouvernement aurait été capable de ramener 400 millions de dollars »

Belhaj a expliqué que son intérêt pour la politique ne dépasse pas celui d’un observateur mais il a ajouté sur un ton enjoué qu’il pourrait peut-être aider le club africain.

Il a souligné qu’il faut qu’il y ait une administration et une gouvernance des entreprises publiques qui lui permettent d’échapper au contexte politique et d’intégrer un cadre concurrentiel : il faut que ces entreprises puissent faire du profit sinon elles doivent permettre à d’autres entreprises d’investir leur domaine et leur secteur.

L'économiste a ajouté qu’ainsi ces entreprises seront poussées à faire leur preuve sinon à disparaitre.