Publié le 03-09-2019

« El Amel Microfinance », nouvel acteur de la microfinance en Tunisie

La Tunisie compte un nouvel acteur de poids dans la microfinance. Créée à l'initiative de M. Abdelwahab NACHI, ancien Président Directeur Général de la STB, de la TSB (ex-STUSID)et de la QNB (ex-TQB), avec le soutien d'investisseurs et de partenaires tunisiens, la société El Amel de Microfinance voit le jour. 



« El Amel Microfinance », nouvel acteur de la microfinance en Tunisie

Dotée d'un capital initial de 3 millions de dinars, la société envisage de favoriser l'accès des TPETTPI à des services financiers de proximité adaptés à la taille de leurs activités, ainsi que de contribuer au développement des petits entrepreneurs permettant l'élargissement du tissu économique et la création de la valeur. L'accessibilité aux services financiers en termes de coûts et de proximité, la qualité des produits, l'efficacité des produits et services offerts pour l'amélioration des conditions de production des bénéficiaires ainsi que la formation et l'accompagnement des clients, sont les principes de base d'El Amel de Microfinance. Avec un système d'information performant utilisé par plusieurs sociétés de microfinance en Afrique de l'Ouest et adapté à la réglementation tunisienne, la sociétésera en mesure, d'accorder des microcrédits, d'offrir les services de la micro assurance, de mieux suivre sa clientèle, de la conseiller, de mieux l'orienter et mettre. La mise en place d'un réseau permettant aux TPE de faire appel pour leurs besoins à des spécialistes et des experts pour mieux s'organiser, développer leurs capacités et améliorer leur compétitivité et leur rendement. La société sera le conseiller etle partenaire d'affaires de sa clientèle.
La qualité des actionnaires et leur engagement à soutenir la société constitue des facteurs extrêmement positifs qui permettrontà El Amel de Microfinance S.A. de contribuer d'une façon significative au développement du tissu économique de la Tunisie. 
Perspectives 
Au terme des cinq prochaines années, la société envisage de tripler son capital social pour le porter à 9 millions de dinars, contre 3 millionsactuellement. El Amel de Microfinance compte porter son effectif à 280 personnes (20 cadres actuellement) avec un taux d'encadrement de 90% (diplômés universitaires). Par ailleurs, le Business Plan de la société prévoit l'ouverture d'une vingtaine d'agences ainsi que l'utilisation des moyens de communication et de paiement électronique. 
Dotée d'un capital initial de 3 millions de dinars, la société envisage de favoriser l'accès des TPETTPI à des services financiers de proximité adaptés à la taille de leurs activités, ainsi que de contribuer au développement des petits entrepreneurs permettant l'élargissement du tissu économique et la création de la valeur. L'accessibilité aux services financiers en termes de coûts et de proximité, la qualité des produits, l'efficacité des produits et services offerts pour l'amélioration des conditions de production des bénéficiaires ainsi que la formation et l'accompagnement des clients, sont les principes de base d'El Amel de Microfinance. Avec un système d'information performant utilisé par plusieurs sociétés de microfinance en Afrique de l'Ouest et adapté à la réglementation tunisienne, la sociétésera en mesure, d'accorder des microcrédits, d'offrir les services de la micro assurance, de mieux suivre sa clientèle, de la conseiller, de mieux l'orienter et mettre. La mise en place d'un réseau permettant aux TPE de faire appel pour leurs besoins à des spécialistes et des experts pour mieux s'organiser, développer leurs capacités et améliorer leur compétitivité et leur rendement. La société sera le conseiller etle partenaire d'affaires de sa clientèle.
La qualité des actionnaires et leur engagement à soutenir la société constitue des facteurs extrêmement positifs qui permettrontà El Amel de Microfinance S.A. de contribuer d'une façon significative au développement du tissu économique de la Tunisie. 
Perspectives 
Au terme des cinq prochaines années, la société envisage de tripler son capital social pour le porter à 9 millions de dinars, contre 3 millionsactuellement. El Amel de Microfinance compte porter son effectif à 280 personnes (20 cadres actuellement) avec un taux d'encadrement de 90% (diplômés universitaires). Par ailleurs, le Business Plan de la société prévoit l'ouverture d'une vingtaine d'agences ainsi que l'utilisation des moyens de communication et de paiement électronique. 
Dotée d'un capital initial de 3 millions de dinars, la société envisage de favoriser l'accès des TPETTPI à des services financiers de proximité adaptés à la taille de leurs activités, ainsi que de contribuer au développement des petits entrepreneurs permettant l'élargissement du tissu économique et la création de la valeur. L'accessibilité aux services financiers en termes de coûts et de proximité, la qualité des produits, l'efficacité des produits et services offerts pour l'amélioration des conditions de production des bénéficiaires ainsi que la formation et l'accompagnement des clients, sont les principes de base d'El Amel de Microfinance. Avec un système d'information performant utilisé par plusieurs sociétés de microfinance en Afrique de l'Ouest et adapté à la réglementation tunisienne, la sociétésera en mesure, d'accorder des microcrédits, d'offrir les services de la micro assurance, de mieux suivre sa clientèle, de la conseiller, de mieux l'orienter et mettre. La mise en place d'un réseau permettant aux TPE de faire appel pour leurs besoins à des spécialistes et des experts pour mieux s'organiser, développer leurs capacités et améliorer leur compétitivité et leur rendement. La société sera le conseiller etle partenaire d'affaires de sa clientèle.
La qualité des actionnaires et leur engagement à soutenir la société constitue des facteurs extrêmement positifs qui permettrontà El Amel de Microfinance S.A. de contribuer d'une façon significative au développement du tissu économique de la Tunisie. 
Perspectives 
Au terme des cinq prochaines années, la société envisage de tripler son capital social pour le porter à 9 millions de dinars, contre 3 millionsactuellement. El Amel de Microfinance compte porter son effectif à 280 personnes (20 cadres actuellement) avec un taux d'encadrement de 90% (diplômés universitaires). Par ailleurs, le Business Plan de la société prévoit l'ouverture d'une vingtaine d'agences ainsi que l'utilisation des moyens de communication et de paiement électronique. 
Dotée d'un capital initial de 3 millions de dinars, la société envisage de favoriser l'accès des TPETTPI à des services financiers de proximité adaptés à la taille de leurs activités, ainsi que de contribuer au développement des petits entrepreneurs permettant l'élargissement du tissu économique et la création de la valeur.
 
L'accessibilité aux services financiers en termes de coûts et de proximité, la qualité des produits, l'efficacité des produits et services offerts pour l'amélioration des conditions de production des bénéficiaires ainsi que la formation et l'accompagnement des clients, sont les principes de base d'El Amel de Microfinance. Avec un système d'information performant utilisé par plusieurs sociétés de microfinance en Afrique de l'Ouest et adapté à la réglementation tunisienne, la sociétésera en mesure, d'accorder des microcrédits, d'offrir les services de la micro assurance, de mieux suivre sa clientèle, de la conseiller, de mieux l'orienter et mettre. La mise en place d'un réseau permettant aux TPE de faire appel pour leurs besoins à des spécialistes et des experts pour mieux s'organiser, développer leurs capacités et améliorer leur compétitivité et leur rendement. La société sera le conseiller etle partenaire d'affaires de sa clientèle.
 
 
La qualité des actionnaires et leur engagement à soutenir la société constitue des facteurs extrêmement positifs qui permettrontà El Amel de Microfinance S.A. de contribuer d'une façon significative au développement du tissu économique de la Tunisie. 
Perspectives 
 
 
Au terme des cinq prochaines années, la société envisage de tripler son capital social pour le porter à 9 millions de dinars, contre 3 millionsactuellement. El Amel de Microfinance compte porter son effectif à 280 personnes (20 cadres actuellement) avec un taux d'encadrement de 90% (diplômés universitaires). Par ailleurs, le Business Plan de la société prévoit l'ouverture d'une vingtaine d'agences ainsi que l'utilisation des moyens de communication et de paiement électronique.