Publié le 28-06-2019

La chimiste tunisienne Nada Raddaoui invente une nouvelle méthode pour diagnostiquer le cancer du sang

La jeune chimiste tunisienne, Nada Raddaoui, qui vient d’obtenir le doctorat d’Etat en chimie avec mention très bien et félicitations du jury à l’université allemande de Munich, a inventé une nouvelle méthode pour diagnostiquer le cancer du sang.



La chimiste tunisienne Nada Raddaoui invente une nouvelle méthode pour diagnostiquer le cancer du sang

La jeune chercheuse, originaire de Gafsa, avait également obtenu le prix du meilleur projet scientifique "Life Science Price" à l'université Halle-Wittenberg en 2012.

Le projet sur lequel elle travaille; le développement de nouvelles méthodes de diagnostic des maladies génétiques, s'est classé au premier rang parmi 60 concurrents. Une collaboration entre l'université de Munich, l'institut Leipzig et l'entreprise de Biotechnologie baseclick GmbH.

En ces temps où le terrorisme obscurcie nos horizons et nous remplit de peur pour l’avenir, viennent certains Tunisiens et Tunisiennes d’exception et nous rappellent pourquoi nous sommes tant fiers d’appartenir à ce pays ! Vive la femme tunisienne et vive la Tunisie !