Publié le 23-05-2019

En Italie, un réseau de migration clandestine démantelé dévoile l’implication de policiers

Une bande de sept personnes, dont deux policiers ont été arrêtés à Naples en Italie parce qu'ils formaient un réseau d'immigration clandestine. 



En Italie, un réseau de migration clandestine démantelé dévoile l’implication de policiers

Il y aurait également deux policiers impliqués, comme l'a rapporté Ansa. L'un d'eux serait toujours en service au bureau de l'immigration du poste de police de Naples, tandis que l'autre serait à la retraite.

"Nous en avons reçu des milliers", a déclaré l'un des complices de l'interception téléphonique. Au cours des perquisitions ordonnées par le procureur général de Naples, un journal intime fut également retrouvé dans lequel figuraient des chiffres écrits que certains membres étrangers de l'organisation avaient fournis à la police.

La méthode était simple : les complices étrangers rassemblaient les demandes d'immigrants qui voulaient entrer en Italie, demandes ensuite divisées par nationalité (tunisienne, algérienne, etc.). À ce stade, ils ont contacté les policiers et les ont soudoyés pour obtenir les autorisations nécessaires pour leurs "clients". L'ancien policier à la retraite jouerait un rôle d'intermédiaire entre les trafiquants et ses collègues.

L'opération, coordonnée par le bureau du procureur de Naples, a débuté par un rapport sur le financement du terrorisme. Les recherches sont toujours en cours.
 


ANSA