Publié le 08-02-2019

Un seul gouvernorat a eu la moyenne en matière d’attractivité des investissements, d’après l’IACE

Walid Bel Hadj Amor, vice-président de l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprises, a assuré aujourd’hui vendredi 8 février 2019 sur Express Fm, que la Tunisie n’a pas de région rayonnante avec une attractivité acceptable des investissements.



Un seul gouvernorat a eu la moyenne en matière d’attractivité des investissements, d’après l’IACE

Walid Bel Hadj Amor a déclaré que le gouvernorat de Tunis arrive premier du point de vue attractivité mais n’obtient qu’une moyenne de 5.1 sur 10 selon le rapport de l’IACE. Sfax arrive deuxième avec 4.5 sur 10 alors que le gouvernorat de Kebili arrive dernier avec 1.7 sur 10.

Il a ajouté que la moyenne de la qualité de l’infrastructure a atteint 1.87 sur 10 en indiquant que les grands gouvernorats comme Sfax souffrent d’un grand problème d’infrastructure et un plus grand problème au niveau environnemental.

Le vice-président de l’IACE a expliqué que le retard des régions intérieures est dû essentiellement à la marginalisation continue de ces régions et cela n'encourage pas l'entreprise à s’implanter et à fournir des postes d’emploi.

Il a souligné le fait que ce rapport pourra être un indicateur de priorités pour chaque gouvernorat pour qu’elle commence les changement nécessaires de sorte à amorcer son attractivité ce qui lui permettra d’instaurer les bases d’un développement régional équitable.