Publié le 20-12-2018

76% des tunisiens sont porteurs d'un facteur de risque cardiovasculaire

76% des tunisiens sont porteurs d’un facteur de risque cardiovasculaire, révèle une enquête nationale menée par l’Association Tunisienne d’Etude et de Recherche sur l’Athérosclérose dans 24 gouvernorats.



76% des tunisiens sont porteurs d'un facteur de risque cardiovasculaire

Démarré en 2016, cette enquête a ciblé 11 mille 300 habitants dont la tranche d’âge est comprise entre 25 et 75 ans. Elle a concerné toutes les maladies cardiovasculaires et chroniques à l’instar du diabète, de la tension artérielle et de l’obésité.

L’enquête démontre, également, que 18.2% des questionnés sont atteints de diabète dont 14.9% ne savent pas qu’ils sont malades et 44% souffrent de dyslipidémie.

Selon le chargé de cette enquête, Rabii Rezk Allah, la dyslipidémie n’est pas autant diagnostiquée que le diabète ou les maladies cardiovasculaires.

Il a fait savoir que 50.5% souffrent de tenson artérielle, précisant que 62% d’entre eux ne savent pas qu’ils sont atteints de cette maladie.

Il a révélé, par ailleurs, que 70% des tunisiens sont obèses dont 36% sont en surpoids.

D’après le président de l’association, Riadh Jemaa, les mauvaises habitudes alimentaires, le stress et le manque d’activités physiques sont la cause principale de ces maladies.


Source: TAP

blog comments powered by Disqus